Des robots : en stage de découverte 4è-3è !

Victor et Sébastien venaient découvrir… ils n’ont pas été déçus ! Jean-Yves Raelison, leur maître de stage, et « accessoirement (;)) » trésorier du fablab LABSud, leur a concocté un menu intense, sur une semaine bien remplie.
 
Du lundi 12 au vendredi 16 février 2018, le fablab de Montpellier (34) a reçu deux petits découvreurs, pour un « stage découverte d’entreprise dans le cadre d’un projet d’action éducative » :
. Victor Jost, en 4è au collège privé Sainte Thérèse, de Frontignan (34);
. Sébastien Dors, en 3è au collège Saint-François d’Assise, à Montpellier (34).
D’abord des envies !
Sébastien Dors écrivait, dans sa lettre de motivation : « J’aimerais approfondir une de mes passions – la robotique – avec langage python/arduino, moteur, capteur ultrasons, capteur de mouvement…
J’ai déjà créé un jeu en 2 semaines sur le site scratch https://scratch.mit.edu/projects/180135773/).
J’attends de ce stage de me perfectionner dans les nouvelles technologies et d’utiliser des machines innovantes comme l’imprimante 3D ».
Au boulot : le menu de la semaine !
Le travail de la semaine est programmé jour après jour.
C’est « du chinois » pour vous ? Alors suivons-les, pas à pas !
Dans un fablab, on fait du DIY = on met les mains à la pâte et dans le cambouis.
 Alors, après une visite du lieu, passage très rapidement aux choses sérieuses. Avec le fabmanager Renaud : initiation à la conception 3D et au dessin (CAO/DAO) sur ordinateur (logiciel Fusion 360 et Oneshape).
 Les deux stagiaires débutent par un atelier de CAO, c’est-à-dire de conception assisté par ordinateur.
Ensuite un projet !
On cogite, on dessine, pour bien se comprendre. Puis, vient la mise en forme dans l’ordi : c’est la modélisation = on affine très très précisément sur un logiciel 3D la forme et les dimensions du châssis…
Impression des roues, des pièces… avec une imprimante, sur la Raise 3D.

Impression 3D : là, c’est du sérieux, sur la Raise 3D, la Rollsroyce des imprimantes 3D… de LABSud. On ne se refuse rien, les petits !

 

Chacun des deux stagiaires a conçu un châssis différent ; à chacun sa source d’inspiration.

Conception du châssis pour la découpe au laser : de l’écran du logiciel… aux premiers pas avec la découpe laser… çà marche ! Pour Sébastien, la base de son robot prête.

 

 

Et pour Victor, c’est tout bon !
Quelques ajustements à la fraiseuse manuelle ! Il n’y a pas de honte à avoir : il faut souvent faire une petite correction manuelle, ici pour élargir les trous de fixation.
Vient ensuite le choix des composants et des organes du robot. Premiers montages et assemblages…
 Autre étape : l’initiation à l’électronique, tests et mesures…
Au tour de l’électronique, de l’assemblage des composants…
A deux, c’est plus sûr !
 Initiation aux cartes électroniques Arduino, ici une Uno. Il convient de cabler dans le bon ordre, au bon endroit, tous les composants et des organes qui vont permettre ensuite de commander le robot.
Sébastien a l’air bien perplexe ?… « En fait, il est épaté d’en être arrivé jusque là, et d’avoir réussi », confie son maître de stage ! Désormais, il devrait arriver à monter tout seul un robot en kit que lui avait acheté sa maman !
 Les diverses étapes de montage et d’assemblage des robots… Derniers tests…
Maintenant, voyons, faut que çà roule ! Test en réel ! C’est OK du premier coup !
Sébastien Dors espérait :« A la fin de ce stage, j’aimerais être capable de créer un lien entre l’ordinateur et le robot – grâce au codage – en utilisant différents composants comme les leds, capteur ultrason/mouvement, moteur, breadbord… ».
Alors, au final, stage réussi ? Votre verdict ? On dirait bien que oui !
Et Victor, le deuxième compère, confirme : « J’ai trouvé ce stage à LABSud formidable !
Pour tout dire, il n’y a rien qui ne m’ait pas plu (ou je devrais dire que j’ai tout adoré) !
Le stage m’a apporté des connaissances dans le domaine de la robotique et, grâce à ce dernier, j’ai confirmé mon envie de devenir ingénieur (en robotique, bien sûr) !
Et quand au maître de stage, je tiens à lui dire merci et bravo, car il a été formidable tout au long de la semaine.
Et encore merci pour ce magnifique stage ! ».
Photos : Jean-Yves Raelison
Rédaction : Odile Maillard

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *