L’Art & la Laser : 1ere expo d’ArtLAb, département Art du fablab LabSud de Montpellier

img_9485

Lo, Fernand, Nikéo, Rémi et Stiv : cinq adhérents-artistes ont participé à la 1ère expo d’ArtLab : « l’Art & la Laser… »

 

Primeur à l’initiateur, Stiv Railo Marchal…

La vision de l’intérieur, par la laser…

Gravure laser sur diverses essences de bois

 

Un jour de printemps, en 2016, Stiv eut une idée : et si je montrais ce que je sais faire ?! A tout le monde, bien sûr !

Stiv, dans ses oeuvres…

 

Interview vidéo de Stiv et ses oeuvres sur bois…

Stiv : « Pour l’histoire, c’est en faisant des tests sur la défocalisation laser que je remarquai les divers agencements du bois.

C’est en étendant les expériences sur d’autres essences que l’idée m’est venue de présenter les effets et ces expressions organiques sous forme artistique.

Là, on peut voir, toucher, et sentir… comment la vie s’est organisée dans la matière pour y grandir ».

Place à Fernand, rêveur en chef devant les chutes et déchets, laissés par ses prédécesseurs à la découpe laser…

Contreforme

Les déchets deviennent des personnages, qui deviennent eux-mêmes des oeuvres.

Interview vidéo de Fernand et ses personnages en économie circulaire…

 

Fernand : « Lors de mes activités dans le local de la découpe laser, je suis invariablement pris d’un vif intérêt pour les chutes laissées par mes prédécesseurs.

Elles constituent le témoignage de leurs passages et de leurs projets. Cette matière – le reste du support après le découpage de la forme – est cédée à la communauté avec ses entailles, ses blessures, ses absences et ses souvenirs.

Le projet « contre-forme » est né de la fascination pour ces empreintes négatives et de l’irrésistible envie de leur donner vie ».

 

Place à Lo (Loreline), et ses couvre-chefs… Chapeau, la Miss !

Couvre-chefs en bois

 

Interview vidéo de Lo et ses couvre-chefs…

Lo :  » Au détour de mes études en architecture, je me suis mise à bricoler et à créer des petits objets.

Amoureuse – depuis l’enfance – du bois sous toutes ses formes, j’ai découvert l’utilisation de la laser dans le cadre de mes études. J’ai instantanément apprécié sa précision et l’infinité de possibilités qu’elle offre.

Entre autres, elle m’a permis la création d’accessoires en alliant le bois, la mode, la finesse et la précision. Sans être ébéniste ni artisan du bois, la laser me permet d’explorer le façonnage de ce matériau.

Ces couvre-chefs originaux ont tous une histoire, et la laser me permet de leur donner vie pour mon plus grand plaisir, et le vôtre, je l’espère ».

et c’est en vente via Facebook lo.objetsdesign

 

Voyons du côté de Nikéo créations !

Le noeud Pla’p

Les noeuds papillons en bois… et accessoires

 

Interview vidéo de Nikeo  et ses noeuds Pla’p…

 

Nikeo : « Tout a débuté à l’approche d’un mariage où je cherchais un accessoire pour moi et deux de mes amis. J’ai alors aperçu – en ville – une personne portant un noeud papillon en bois.

Résultat : j’ai créé mes premiers noeuds, et au vu de leur succès, j’ai cherché à améliorer cet objet.

Le cadre du fablab LabSud, et plus spécifiquement la laser, m’a permis, dans ce cas-là, d’élargir mon champ des possibles.

Je vous laisse découvrir ! « .

C’est à découvrir sur Facebook nikeo creations !

 

Et, pour finir, partons dans l’Univers, découvrir les galaxies, vues par Rémi…

Identités sidérales 2016

Projections de diapositives, cartons de 5 x 5 cm, découpés au laser

Interview vidéo de Rémi et ses galaxies…

 

Vidéo : identités sidérales (du noms de quelques étoiles en arabe)

Rémi Dall’Aglio : « C’est la précision et la finesse du trait de coupe du laser qui m’a donné l’idée de poursuivre un travail – amorcé en 2011 (époque du « grand débat » lancé sur l’Identité nationale).

J’avais alors produit un ensemble de dessins à partir d’un catalogue d’images stellaires disponible en ligne et créé un abécédaire sur la base des noms d’étoiles, en langue arabe.

Il me semblait opportun, alors, de rappeler les progrès apportés par le monde islamique, entre le IXè et le XIè siècle, tant dans les outils mathématiques de l’astronomie que dans l’observation du ciel.

L’utilisation d’un projecteur de diapositive me permet de jouer avec les échelles : du macrocosome au microcosme, puis, par la projection, du microcosme au macrocosme.

Car, dans l’absolu théorique, la lumière émise par le projecteur, pourrait poursuivre son chemin jusqu’aux confins de l’univers.. »

Christophe : il n’avait pas osé candidater… il est repêché !

« Puzzle box »

Interview vidéo de Christophe et ses boites et ses tables araignée…

 

Oeuvres… en majeur ou mineur ?

L’expo, c’était aussi un prétexte pour faire découvrir un petit registre de tout ce qu’il est possible de faire avec une découpe laser…

Au fait, LA découpe laser… c’est quoi ?

! Cette grosse machine !

Quelques conseils… 1 découpeur laser prévenu en vaut… 10, normalement !

 

Une expo, c’est aussi l’occasion de rencontrer… des paysagistes, d’autres adhérents du fablab….

Enfin, c’est fini, c’est la fête, on fait les beaux…

img_9650

La team Céline et Renaud ! avant le rangement…

 

♣ Qui propose une autre thématique ?

Odile Maillard, Fablab LabSud – 26 octobre 2016

This entry was posted in Evènements. Bookmark the permalink.

Comments are closed.